Edito

Quoi de neuf en avril ? L'intermodalité et ses enjeux

En ce mois d'avril 2021, PYSAE revient sur une tendance de fond de la mobilité aujourd'hui incontournable ; l'intermodalité.

Entre demande croissante et nouveaux usages portés par la digitalisation, réglementation favorable (LOM : Loi Orientation des Mobilités) et systèmes émergeants spécifiques (MaaS : Mobility as a Service), l'intermodalité transforme les modes de déplacement et impacte profondément l'avenir du transport de voyageurs.

L’Edito de Nicolas Jaulin, CEO de PYSAE

L’intermodalité est un enjeu quotidien à l’heure actuelle. Le voyageur doit naviguer entre différents types de transport pour réaliser son trajet. Imaginez son trajet-type pour se rendre sur son lieu de travail : il emprunte un car interurbain pour se rendre dans le centre de la ville moyenne proche, puis monte dans un train pour rejoindre la ville voisine, où il utilisera un vélo en libre-service pour aller jusqu’à son bureau …

La problématique de l’intermodalité est relativement récente. Elle est désormais une évidence pour les transporteurs mais n’existait pas il y a encore 20 ans, quand les services de transport étaient moins nombreux et fonctionnaient en silos. Actuellement, le monde entier s’est mis en réseau, les services de transport ont suivi la tendance et de nouveaux moyens de transport sont apparus (voitures et vélos en libre-service, trottinettes, etc). Les opérateurs de transport doivent ainsi mettre en place des dispositifs pour favoriser cette intermodalité : comment gérer les correspondances ? comment diffuser de l’information aux voyageurs en direct ? comment gérer la billettique des réseaux de transport de manière unifiée ? Autant de sujets à prendre en compte et pour lesquels il n’existe pas de réponse unique.

Au-delà des problématiques physiques d’aménagement qui étaient encore prépondérantes il y a 10 ans, les enjeux de l’intermodalité sont aujourd’hui essentiellement digitaux. La consommation du service de transport, comme beaucoup de services, commence sur les outils digitaux, quand le voyageur souhaite se rendre à une destination et utilise internet pour connaître les moyens d’y parvenir. Les différents services de transport doivent déjà exister sur le digital et les correspondances et transferts y figurer. Ensuite, pour réaliser ce trajet, le voyageur doit acheter ses titres de transport. Idéalement, depuis son smartphone plutôt qu’à un guichet ; et idéalement, en payant un titre unique pour tout son trajet. Et enfin, pendant son trajet, le voyageur souhaite être informé des différents services de transport qu’il va utiliser, surtout en cas de correspondances. L’information en temps réelle devient ainsi primordiale à chaque étape de la réalisation du service de transport.

C’est là tout l’atout des SAEIV dans l’intermodalité. Véritables prérequis, ces systèmes permettent de diffuser de l’information en temps réel. Et lorsque l’enchaînement des services de transport ne se déroule pas comme prévu, les SAEIV fournissent facilement aux conducteurs et aux exploitants des informations utiles pour prévenir les passagers et gérer les réclamations, sans pour autant alourdir leur travail ! Des informations qui sont donc essentielles dans le cadre d’une consommation de services connectés.

Pour conclure, depuis que les Autorités Organisatrices des Transports sont devenues Autorités Organisatrices de la Mobilité, la mobilité au sens large est devenue la préoccupation première et le quotidien des collectivités, d’autant plus dans la logique actuelle de MaaS. Tous les services que l’on consomme aujourd’hui se mettent à la page afin de diffuser ce type d’information. Pensez par exemple aux commandes sur internet qui vous confirment que le service a bien été enregistré, puis vous tiennent informés en temps réel de l’avancement et de la géolocalisation de votre commande. Le transport suit une tendance globale, qui vient du consommateur, et qui a des répercussions sur les entreprises. Pour les transporteurs aujourd’hui, la diffusion de l’information impacte indirectement la pérennité de leur ligne. C’est donc à moyen terme un enjeu de survie !

Échangeons

Pour en savoir plus sur les fonctionnalités du SAEIV PYSAE utiles à l’intermodalité, écrivez-nous à contact@pysae.com.

Edito

Quoi de neuf en avril ? L'intermodalité et ses enjeux

Vous souhaitez tout savoir sur
l‘actualité du transport de voyageur ?

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé des dernières tendances et enjeux du secteur
Merci! Votre inscription a bien été prise en compte!
Oups! Quelque chose n'a pas fonctionné.